Les prix du gaz vont baisser de 1% au 1er mars

le
0

Quelque 9 millions de foyers sont concernés par cette diminution tarifaire. Depuis plus d'un an, les prix réglementés du gaz sont désormais revus tous les mois.

Bonne nouvelle pour le consommateur: les prix réglementés du gaz, qui concernent environ 9 millions de foyers, vont baisser au 1er mars de 1% en moyenne (selon les caractéristiques de l'abonnement). C'est la première fois depuis le début de l'année 2014 qu'un repli est enregistré. Le 1er février dernier, les tarifs du gaz avaient été majorés de 0,2%. Depuis le début de l'année 2013, ils sont désormais revus tous les mois, et non plus tous les trimestres comme auparavant. Ce nouvel agencement permet de mieux lisser les variations (à la hausse comme à la baisse) avec un impact notable sur l'opinion.

Quand les prix du gaz étaient revus trimestriellement, les variations étaient mécaniquement beaucoup plus importantes et cela débouchait parfois sur un psychodrame politique, le gouvernement refusant d'entériner les mouvements gravés pourtant dans le marbre puisque la loi stipule que les coûts d'approvisionnement de GDF Suez soient intégralement répercutés. Il y eu comme cela de très nombreuses passes d'armes avant que le groupe dirigé par Gérard Mestrallet ne finisse par saisir le Conseil d'Etat.

La baisse des prix réglementés du gaz au 1er mars intervient alors que de nombreux opérateurs lancent une offensive commerciale pour tenter des prendre des parts de marché à GDF Suez sur le segment des particuliers. Le fournisseur alternatif Direct Energie - qui compte déjà plus d'un million de clients dans le gaz et l'électricité - se félicite du succès de son offre 100% web lancée voici cinq mois. Le concept est bien établi: tous les services proposés au consommateur (facturation, suivi de la consommation, contact avec un conseiller…) sont dispensés sur Internet. Les économies en termes de coûts de structure ont un impact sensible sur le prix: Direct Énergie fait valoir une remise immédiate de 100 sur le prix réglementé du kWh électricité et gaz, qui représente jusqu'à 150 euros d'économies par an.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant