Les prix des logements neufs en Espagne au plus bas depuis 2003

le
0

MADRID (Reuters) - Les prix des logements neufs en Espagne ont subi en 2012 leur cinquième année consécutive de baisse pour retomber à leurs plus bas niveaux depuis le début 2003, selon les résultats d'une enquête publiée mercredi par Sociedad de Tasacion, une association spécialisée dans l'immobilier.

Le prix d'un logement neuf est aujourd'hui en moyenne inférieur de 33,5% au niveau atteint au plus fort de la bulle immobilière, qui a éclaté en 2007.

Et la baisse devrait se poursuivre en 2013, la faiblesse de la demande ne permettant pas d'absorber l'énorme stock de logements neufs à vendre, prévoit l'association.

En 2012, les prix ont baissé de 6,9% par rapport à l'année précédente et l'enquête précise que les régions de Navarre et de la Rioja ont été les plus durement touchées.

"Cependant, il est possible que la baisse des prix, qui devrait se poursuivre, rende les biens immobiliers plus attractifs pour les investisseurs internationaux, ce qui pourrait permettre d'absorber le stock disponible", estime l'étude.

L'éclatement de la bulle immobilière en Espagne a eu de très lourdes conséquences pour les banques, dont certaines ont dû être nationalisées et contraintes d'accepter une aide européenne.

De nombreuses banques sont actuellement en train de transférer leurs créances immobilières douteuses de leur bilan vers la Sareb, la "bad bank" créée par le gouvernement de Madrid. Fin décembre, elle avait reçu pour 37 milliards d'euros d'actifs toxiques de quatre banques nationalisées.

Paul Day, Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant