Les prix de l'immobilier surévalués de 15 %

le
98
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

Certes, les prix de l'immobilier ont baissé en 2013, une décrue qui devrait encore se poursuivre cette année. Mais le marché est toujours dans sa bulle. Malgré une baisse de - 2,1 % en 2012 et de - 2,5 % l'année dernière, les prix des logements en France restent surévalués de 15 %, selon une étude du Crédit agricole. Il faut dire que, depuis 1998, les prix de l'immobilier ont bondi de 155 %. La surévaluation des biens était même estimée à 25 % en 2008, avant que la crise économique ne ramène les prix de la pierre sur le chemin de la raison.Alors, pourquoi les prix ne baissent-ils pas plus vite ? "La demande ne s'est repliée que modérément, parce que les facteurs fondamentaux et la baisse des taux de crédit habitat ont joué positivement et ont compensé les facteurs négatifs : chômage élevé, fiscalité durcie, solvabilité dégradée", analyse Olivier Eluère, l'économiste auteur de l'étude.Une baisse de 4 % en 2014Le mouvement de décrue des prix de l'immobilier devrait se poursuivre cette année. Les analystes du Crédit agricole tablent sur une baisse de 4 % dans l'ancien, mais sur une relative stabilité pour les logements neufs."En 2014, les facteurs négatifs restent présents, mais ne devraient pas s'accentuer", estime Olivier Eluère, optimiste. Sans compter que "le nouveau régime fiscal des plus-values (hors résidences principales) est moins défavorable, avec notamment un abattement exceptionnel de 25 % pendant un...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • chiche21 le mardi 4 fév 2014 à 16:44

    Ils oublient le krak des années 90. Les prix n'ont fait que rattraper les baisses antérieurs. Dans l'immobilier, il faut raisonner sur le long terme (30 ans) et non sur le court terme.

  • lau.gui le mardi 4 fév 2014 à 01:21

    Ric335.Tu n'es qu'un pauvre blai.reau, ça ce vois que tu ne sais pas ce que d'avoir été licencié après 16ans ds une meme entreprise pr inaptitude physique, de n'avoir fait que de l'usine et de ne plus pouvoir retravailler ds le même secteur. D'avoir 45ans et d'être obligé de ce reclasser, sans aucune aide de pôle emploi et de ne pas savoir où ce reclasser tout en considérant mon inaptitude... Que vu la conjoncture actuelle concernant l'emploi, la (soit disant) mise en oeuvre de l'état .../...

  • ben.doir le vendredi 31 jan 2014 à 20:08

    Jai des amis espagne qui ont achete en.2006 et ils ont beau avoir fait des travaux leur appart vaut desormais la moitié de ce quil valait a lepoque. Jai failli acheté en espagne et ca aurait ete la plus grose erreur de ma vie. Et en france jai de plus en plus dexemple de jeunes qui ont achete au plus haut et qui narrivent plus a vendre. Dire que cest toujours le bon moment pour acheter ce nest pas honnete et pourtant ici ou sur tous les site éco cest toujours le bon moment pour acheter...

  • ben.doir le vendredi 31 jan 2014 à 19:45

    Je suis daccord m2766070 certains non pas achete pour speculer lais depuis 10 ans meee les.particuliers speculent. Tu as pu acheter a une epoque ou les prix rapportés a linflation étaient accessibles. Tu etais la au bon moment par hasard. Si tu avais le meme age aujourdhui tu te poserais la meme questions que tous les jeunes:comment faire pour aceter vu les prix deconnectés de salaires qui baissent

  • M2766070 le vendredi 31 jan 2014 à 17:59

    ben doir , oui c est possible qu une bulle dans certaine ville... maintenant ceux qui se plaignent sont souvent des locataires qui ont peur d acheter!!! moi j en suis à ma 4em maisons et au total 8em logement, ya 1 prix , tu achète , et tu revends, c est vrai que mon 1er log payé 235kfrcs vendu 370kf 3ans plus tard et j avais tout refait elec chauf fenetres.. celui qui l a acheté l a vendu x2 alors que lui n a rien fait en 4ans... c est la vie

  • supersum le vendredi 31 jan 2014 à 17:23

    Les seules baisses à voir sont à la campagne ou des villes de seconde zone, ailleurs rien ne baisse, Les agences cherchent juste à faire du chiffre en augmentant leurs transactions. Par contre la baisse des rentrées fiscales des communes vient d'etre compensé par une augmentation des droits de mutation qui touche aussi les primo accédant et ce n'est que le début, faudra bien compenser la chute des rentrée fiscales de l'ensemble du secteur locatif, notaires, agences, BTP etc etc

  • RIC335DA le vendredi 31 jan 2014 à 17:19

    qui crée de l'emploi et de la richesse. Ce n'est pas en augmentant les taxes pour nourrir des chomeurs, que l'on peut s'en sortir. Le second problème que l'état et surtout Duflot doit entreprendre, c'est d'obliger les banques à prêter pour qu'il y ait plus facilement des transactions, allez tenter de demander un crédit immo en ce moment, vous verrez comment c'est difficile, le gouvernement doit se mettre au travail avec les banques, après tout c'est l'état qui a sauvé les banques en 2007

  • jerepond le vendredi 31 jan 2014 à 17:17

    Ben en 2012 les professionnels nous avaient pourtant expliquer qu'il n'y avait pas de baisse 888

  • RIC335DA le vendredi 31 jan 2014 à 17:16

    J'en reviens à dire que plus des gens travaillent, plus des transactions se font, plus cela crée de la richesse, et plus l'état engrange des taxes et des impôts, et moins l'état doit payer des chômeurs; un état qui ne pense qu'à taxer plus, va droit dans le mûr, plus rien ne se fait, plus personne n'investit, et l'état ne ramasse rien. Il faut donner l'envie d'entreprendre, pour remettre l'immo sur les rails, et oui je suis d'accord, un état qui construit est un état prosper, qui crée de

  • supersum le vendredi 31 jan 2014 à 17:11

    Je ne comprends pas ces gens qui sortent de l'ena et qui n'ont vu que deux choses, faire plaisir aux locataires en bloquant les loyers et déplaçant moult dépenses sur son dos, augmenter la fiscalité facile en supprimant tout intérêt au locatif, et enlever les rabais fiscaux en ne voyant que la dépense et pas du tous les secteurs qu'elle fait tourner logement, BTP, rentrée fiscale, financement des allocs, cela restera un mystère pour moi, ne rien voir, ils font quoi à l'ENA ?