Les prix de l'immobilier au m² en France

le
2

Depuis le début de l'année 2016, le marché de l'immobilier entre dans une nouvelle phase. La pierre reprend des couleurs et les prix au m² repartent à la hausse. Les conditions sont favorables à l’investissement, mais ce rebond va-t-il durer ?

Le marché immobilier français se porte bien en 2016

Toutes les études du premier semestre 2016 s’accordent sur ce point : les perspectives sont bonnes pour le marché de l'immobilier en France. Les principaux réseaux d'agences voient leur nombre de transactions progresser d’environ 9%.Il faut dire que la correction du marché a été sensible pendant les 4 années de crise, avec une baisse de l'ordre de 8% des prix au m² en France. Combinée aux taux historiquement bas des crédits immobiliers, cette chute des prix a redonné du pouvoir d'achat aux particuliers. Les demandes de renseignements chez les courtiers et les agences immobilières bondissent ainsi de 15% à 20% en 2016 par rapport au début de l'année 2015.

Une évolution des prix au m² à la hausse

Comme toujours en matière d'immobilier, les prix ne peuvent s'analyser que marché par marché. Car il y a autant d'évolutions différentes que de secteurs immobiliers.
À Paris, le prix moyen par m² repasse le seuil symbolique des 8 000 € pour s'établir à 8 319 €. Selon les agences, la hausse est de 1,6% à 2,5% sur 12 mois, contre une baisse de 2% en 2015. Un retournement est donc en train de s'opérer selon les experts de l'immobilier dans la capitale. Même constat en région Ile-de-France, mais la hausse est moins marquée que dans Paris intra-muros. Les prix au m² augmentent de 0,7% en moyenne, il faut compter environ 3 000 € par m².En province, la baisse se poursuit globalement, avec des reculs de 0,9% à 1,4% annoncés dans plusieurs agences. Si le prix moyen au m² dépasse à peine les 1 700 € pour l’ensemble de la France, toutes les régions ne sont pas logées à la même enseigne. Lyon et Bordeaux profitent ainsi d'une demande dynamique avec des hausses de prix au m² entre 0,5% et 1,0%. A l'inverse, l'érosion des prix à Lille et Marseille se poursuit, avec une chute de l'ordre de 1%.

Trucs & Astuces

Les experts de l'immobilier estiment que les prix au m² sont véritablement à la hausse lorsque le marché présente 2 acheteurs pour 1 vendeur. En France, on est encore loin de ce rapport de force entre l'offre et la demande. À Paris ou Bordeaux, on compte environ 1,3 acheteur pour 1 vendeur, contre seulement 0,8 à Marseille ou Strasbourg par exemple.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M107412 le mardi 31 mai 2016 à 11:41

    l immobilier qui a été restaure est revalorisé. La rénovation est insuffisante pour revaloriser l'immobilier.

  • heimdal le mardi 31 mai 2016 à 11:00

    Hausse uniquement en IDF.