Les prix de l'essence attendus en hausse dès 2015

le
4
Selon le rapporteur général du budget, Christian Eckert, les prix de l'essence augmenteront, à partir de 2015, de 2,6 centimes par litre et de près de 3 centimes pour le gazole, sous l'effet de la taxe carbone. » L'essence au plus bas depuis 2012

Jean-Marc Ayrault l'a assuré le mois dernier: l'impact de la taxe carbone sur les prix à la pompe seront nuls, l'an prochain pour la plupart des carburants, à l'exception du gaz naturel et du fioul domestique qui progresseront de, respectivement, 0,35 centimes d'euro par kWh et de 2,73 centimes par litre. Mais la hausse du prix des carburants se fera sentir dès 2015 et surtout en 2016.

Dans son rapport sur le projet de loi de Finances 2014 publié ce week-end par le député de Meurthe-et-Moselle, Christian Eckert, avec cette contribution climat-énergie, les prix de l'essence augmenteront de 2,06 centimes par litre, à partir du 1er avril 2015 et de 2,04 centimes en 2016, en tenant compte de la TVA qui s'élèvera, dans deux ans, à 20%. De son côté, le gazole progressera de 2,38 centimes, dans deux ans, et de 2,39 centimes, en 2016, selon les calculs de l'Union française des industries pétroliers. «C'est comme si les Français payaient leur pétrole quatre dollars de plus que les autres pays, en 2015, et huit dollars de plus, en 2016, affirme-t-il. Il est urgent d'imposer une taxe européenne. Cette taxe carbone est une mesure de rendement fiscal.» Conséquence: l'écart de taxation entre le gazole et l'essence commencera à se réduire dès 2015: de 17,85 centimes d'euros, il passera à 17,3 centimes d'euros, soit une baisse de 0,55 centime.

Mise en place dès l'an prochain, la taxe carbone s'applique à tous les combustibles. Son taux, fixé à 7 euros la tonne de CO² en 2014, passera à 14,50 euros en 2015 et à 22 euros en 2016. La mesure doit rapporter 340 millions d'euros à l'État, l'an prochain. Deux tiers de ce montant sera supporté par les ménages et un tiers par les entreprises. Mais le rapport précise qu'une partie du rendement de la taxe leur sera rendue d'ici 2016 avec la baisse du taux de TVA sur les travaux de révonation thermique qui coûtera 500 millions à l'État, celle sur le logement social pour 430 millions d'euros et sur le logement intermédiaire, pour 40 millions d'euros, à partir de 2015.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • NYORKER le lundi 14 oct 2013 à 16:09

    Les boules de cristal sont de sortie.On peut aussi lire dans le mar de café pour savoir à quel niveau sera le baril de pétrole en 2015.Comme disait Coluche: Dans les milieux autorisés , on s'autorise à penser qu'une réunion secrète pourrait avoir lieu sur le prix du baril...

  • idoine37 le lundi 14 oct 2013 à 15:18

    ce n'est pas étonnant que les élections deviennent un fiasco pour la gauche. A force de saigner la bête, celle-ci devient folle...

  • pichou59 le lundi 14 oct 2013 à 14:22

    SANS OUBLIER QUE LES SENATEURS ONT UNE PRIME DE CHAUFFAGE DE 4600EUR par AN - scandaleux, alors que les petits travailleurs n'ont pas de quoi se chauffer!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! dehors les profiteurs......................

  • faites_c le lundi 14 oct 2013 à 14:06

    En clair, le carburant et le fioul domestique sont considérés comme des produits de luxe (taxés à 20% de TVA) alors que le cinéma est considéré comme un produit de première nécessité (taxé à 5% de TVA). Sincèrement, on nous prend pour des cons quand on voir l'application des taux de TVA!