Les prix de l'arabica suspendus à la météo brésilienne et à l'économie

le
0
(Commodesk.com) Les dernières statistiques laissent penser que la production mondiale de café pour la saison 2011-2012 pourrait atteindre 132,4 millions de sacs, selon Patrick Masson, négociant en café et expert pour Commodesk. C'est moins qu'en 2010-2011 qui était en cycle haut, mais nettement plus que la saison précédente, elle aussi en cycle bas, à 125,3 millions de sacs. La récolte caféière brésilienne ? et donc mondiale, étant donné l'importance du pays sur le marché ? suit en effet une alternance entre année faste et moins bonne récolte. La récolte colombienne, qui suscitait des inquiétudes en raison des fortes pluies liées à La Nina, pourrait finalement parvenir à une production relativement proche de ses objectifs, à 10,1 millions de sacs en 2011-2012. Les caféiers brésiliens ont débuté leur floraison dans de bonnes conditions, ce qui, sauf élément climatique contrariant d'ici la récolte de l'année prochaine, pourrait permettre une production de l'ordre de 145 millions de sacs? pour une consommation qui s'établirait à 134 millions de sacs pour cette campagne 2012-2013. Un élément déterminant pour la baisse des cours de ces dernières semaines, selon Patrick Masson. Mais rien n'est joué pour la suite. La perception des spéculateurs déterminera la tendance, à la hausse ou à la baisse. Au vu des bulletins météorologiques brésiliens, mais aussi de l'évolution de la situation macro-économique.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant