Les prix alimentaires proches de «la cote d'alerte»

le
0
En marge de la réunion des ministres des Finances du G20 à Paris samedi, la Banque mondiale a alerté sur la flambée des prix alimentaires et son impact sur la stabilité politique de certaines régions.

La flambée des prix alimentaires est en train d'atteindre la cote d'alerte et accroît l'instabilité politique, a averti samedi à Paris le président de la Banque mondiale , en marge d'une réunion des ministres des Finances du G20.

Robert Zoellick a appelé les dirigeants du G20 à «considérer l'alimentation comme une priorité numéro un en 2011». La hausse des prix des produits alimentaires va encourager une hausse de l'offre agricole, mais dans les deux prochaines années «il pourrait aussi y avoir une masse de troubles, les gouvernements pourraient tomber et les sociétés basculer dans le désordre», a -t-il affirmé. La hausse continue des prix des denrées alimentaires, nourrie par la flambée des cours des matières premières agricoles, est une des causes des bouleversements en cours au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, estime-t-il.

Comme l'avait révél l'institution il y a quelques jours la hausse des prix alimentaires a fait tomber entre juin et décembre 44 millio

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant