Les prix alimentaires devraient continuer à baisser selon la FAO

le
0

ROME (Reuters) - Les prix alimentaires mondiaux ont diminué en mai pour le deuxième mois d'affilée, avec les prix des matières premières, et devraient continuer à baisser dans les mois à venir, a annoncé jeudi l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

L'indice de la FAO - qui mesure les variations de prix mensuelles pour un panier composé de céréales, d'oléagineux, de produits laitiers, de viande et de sucre - s'est établi en moyenne à 204 en mai, contre 213 en avril, selon le rapport de la FAO.

"Nous attendions une baisse en mai, la surprise est venue de son ampleur, qui prouve que les marchés des huiles et des graisses, des produits laitiers et du sucre avaient tous à s'ajuster fortement à la baisse", a dit à Reuters l'économiste et analyste du marché céréalier la FAO Abdolreza Abbassian.

Ce recul des prix plus fort que prévu s'explique notamment par l'augmentation de l'offre et la fermeté du dollar.

L'économiste a toutefois prévenu que la diminution de la production en mai devrait atténuer la baisse des prix en juin.

L'organisation a revu en hausse son estimation de la production 2012 de céréales dans le monde, à 2,419 milliards de tonnes, contre 2,371 milliards auparavant, ainsi que son estimation des stocks de fin de campagne céréalières 2012/2013, à 548 millions de tonnes, contre 524 millions auparavant.

Elle a relevé son estimation de la production mondiale de blé cette année, à 680 millions de tonnes, contre 675 millions auparavant, tout en abaissant son estimation des stocks de fin de campagne, à 181 millions de tonnes contre 183 millions.

Juliette Rouillon pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant