Les prix à la pompe repartent à la hausse

le
4
La grève des personnels pétroliers en mer du Nord et le regain de tensions autour du détroit d'Ormuz ont agité les cours du brut ces derniers jours. L'impact sur le prix du plein d'essence ne s'est pas fait attendre.

Le répit aura été de courte durée. Les tensions sur le marché de l'or noir ces dix derniers jours auront eu raison du repli des prix des carburants amorcé début mai. Selon le site spécialisé Carbeo.com, le gazole - le carburant préféré des Français avec plus de 80% des ventes - a ainsi gagné 2,8 centimes le litre en une semaine, tandis que l'essence a augmenté de 3 centimes. Dans son relevé hebdomadaire, le site a constaté que le prix moyen du gazole en France s'établit ce lundi matin à 1,365 euro le litre, contre 1,337 la semaine dernière. Le sans-plomb 95 est passé de 1,521 euro le litre à 1,549, tandis que le litre de sans-plomb 98 a bondi de 1,569 euro à 1,607.

Une mauvaise nouvelle pour les automobilistes alors que les vacances d'été viennent juste de débuter. «Il faut bien comparer car toutes les stations n'ont pas encore répercuté la hausse des prix à la pompe», note Franck Ibled, gérant de Carbeo.com. «Il y a ce matin encore des stations qui proposent du gazole à moins de 1,28 euro le litre.» Le spécialiste admet toutefois qu'il est difficile de savoir dans quelle proportion les chassés-croisés des juilletistes et aoutiens seront plombés par la hausse des prix à la pompe. «Le marché du pétrole est très volatile et les acteurs sont à l'affût de la moindre information pour anticiper sur les prix du brut», souligne-t-il.

Volatilité sur le front du pétrole

La semaine dernière, deux évènements ont dopé le cours de l'or noir. L'Iran -sous le coup de l'embargo européen pétrolier depuis le 1er juillet- a de nouveau menacé de fermer le détroit d'Ormuz, ce qui aurait de lourdes conséquences sur les approvisionnements mondiaux en pétrole, alors que 40% de l'énergie mondiale transite par ce corridor. En parallèle, la grève des employés du secteur pétrolier en mer du Nord - qui réclament depuis le 24 juin des hausses de salaires et la retraite à 62 ans - plombe sérieusement les exportations de brut norvégien. Un porte-parole du ministère du Pétrole et de l'Énergie de Norvège a d'ailleurs estimé ce lundi que la production d'hydrocarbures du pays devrait s'arrêter mardi. «Telle que se présente la situation actuellement, le lock-out sera effectif à partir de minuit (...) La conséquence est une fermeture contrôlée et de toute la la production et de l'exportation (quand les stocks seront épuisés) norvégiennes de pétrole.»

Jeudi dernier, l'éventualité d'un arrêt de la production norvégienne avait fait bondir le prix du Brent à Londres jusqu'à 102,34 dollars le baril, avant qu'il ne reflue. Vendredi, en effet, l'emploi américain a fait décrocher le cours du pétrole. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août a terminé à 98,19 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 2,51 dollars, tandis que le baril de «light sweet crude» (WTI) a cédé 2,77 dollars par rapport à la clôture la veille, à 84,45 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). Toujours est-il qu'il y a moins de dix jours, les cours du baril gravitaient encore autour du seuil des 80 dollars. Et les prix du carburant étaient revenus à leur niveau de l'été 2011. «La répercussion du rebond du pétrole sur les prix à la pompe ne s'est pas fait attendre», conclut Franck Ibled.

LIRE AUSSI:

» Sortir de l'autoroute pour faire le plein coûte moins cher

» Le prix du gazole est revenu au niveau de l'été 2011

» Les prix du gazole et du SP 95 au plus bas depuis janvier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le lundi 9 juil 2012 à 17:29

    Ben faut que vous payiez la taxe des stocks, vous ne vous imaginez pas, vous les socialos, que c'est Total qui va la payer !!!!

  • ChTiss le lundi 9 juil 2012 à 16:59

    Il ne devait pas les bloquer les prix des carburant ? Petite mémoire ce petit président.

  • M9725800 le lundi 9 juil 2012 à 15:35

    un peu comme tous les ans , delà , à sortir de l' autoroute comme préconise ce carbéo pour un complément de 30 litres , un gain de moins de 3€ , nul et dangereux , pourquoi pas aussi 4 jerricanes pour le trajet AR !!bonnes vacances

  • Isegoria le lundi 9 juil 2012 à 13:36

    Les prix montent avant les grand départs comme tous les ans...