Les prix à la consommation stables en octobre, +0,4% sur un an

le
1
Les prix de l'alimentation ont poursuivi leur baisse en octobre (-0,1%), mais à un rythme mois élevé que le mois précédent (-0,5%). (gilaxia/Istock.com)
Les prix de l'alimentation ont poursuivi leur baisse en octobre (-0,1%), mais à un rythme mois élevé que le mois précédent (-0,5%). (gilaxia/Istock.com)

(AFP) - Les prix à la consommation en France sont restés stables en octobre par rapport au mois de septembre, mais ils ont rebondi de 0,4% sur un an, a indiqué mardi l'Insee, confirmant de premières estimations annoncées fin octobre.

Cette stabilité "résulte d'une accélération des prix de l'énergie compensée par une baisse des prix de l'alimentation et des services", a précisé l'institut dans un communiqué. 

Les prix de l'énergie, soutenus par les produits pétroliers, ont connu une accélération avec une hausse de 1,3% en octobre, après un rebond de 0,8% en septembre. Sur un an, ils augmentent pour la première fois depuis décembre 2014 (+0,7%), a souligné l'Insee.

En revanche, les prix de l'alimentation ont poursuivi leur baisse en octobre (-0,1%), mais à un rythme mois élevé que le mois précédent (-0,5%). 

Même tendance pour les services dont les prix ont reculé de 0,1% en octobre, une baisse nettement moins accentuée qu'en septembre (-1,1%). 

Quant aux prix des produits manufacturés, ils sont restés stables en octobre après une hausse en septembre (+1,3%). Sur un an, ils ont toutefois chuté de 0,6%. 

L'inflation sous-jacente (ISJ) - c'est-à-dire sans prendre en compte les prix volatils, en particulier ceux de l'énergie - s'est repliée à -0,1% après une hausse de 0,2% en septembre. Sur un an, cet indice ralentit à +0,5% après +0,7% le mois précédent.

L'indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) est resté stable par rapport à septembre, mais il est en hausse de 0,5% sur un an. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • leroy310 il y a 3 semaines

    Conclusion rien n'augmente sauf ma taxe foncière.Ni les carburants le litre de gaz oïl à 1.20 € au lieu de 1€ il y a 2 ans.