Les prisons britanniques en surchauffe après les émeutes

le
0
Les peines prononcées par les tribunaux contre les émeutiers sont 25 % plus lourdes que la moyenne habituelle des condamnations. Certaines prisons sont déjà saturées.

Les prisons anglaises commencent à déborder, après la vague de condamnations des émeutiers par les tribunaux. La population carcérale a atteint mercredi un record de 86 608 personnes en Angleterre et au Pays de Galles. Elle s'est accrue de 700 personnes en une semaine. Si les peines continuent de tomber au même rythme, le système pénitentiaire frise l'engorgement très vite. Il reste à ce jour 1485 places disponibles dans les prisons du pays, mais les établissements des environs de Londres sont déjà saturés. Des détenus de la capitale ou de Manchester ont dû être transférés vers d'autres centres de rétention afin de faire de la place pour les émeutiers en détention provisoire et éviter un engorgement des cellules des commissariats. Si la situation se tendait, de nouveaux sites pourraient être aménagés en urgence, notamment dans des établissements pour mineurs. Une augmentation du nombre de détenus par cellule est envisagée.

Condamnations plus lourdes que d'h...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant