Les priorités européennes du président Macron

le
0
Passation de pouvoir entre les deux présidents, Emmanuel Macron et François Hollande.
Passation de pouvoir entre les deux présidents, Emmanuel Macron et François Hollande.

Pour le nouveau chef de l'Etat, l'Union est le meilleur rempart contre les désordres de la globalisation. Mais sa marge de man½uvre est faible avant les élections allemandes de septembre.

Après L'Ode à la joie, au Louvre, le 7 mai, au soir de la victoire d'Emmanuel Macron, l'Europe était à nouveau inscrite au c½ur de son premier discours de président, dimanche 14 mai, avant qu'il fasse part de ses convictions à Angela Merkel, le lendemain, à Berlin. « Nous aurons besoin d'une Europe plus efficace, plus démocratique, plus politique, car elle est l'instrument de notre puissance et de notre souveraineté, j'y ½uvrerai », a déclaré le chef de l'Etat. Quelles sont les premières initiatives qu'il pourrait « vendre » à la chancelière ? Et quel accueil y réserveraient Berlin et Bruxelles ?

Les réformes pour une Europe qui protège M. Macron l'a beaucoup dit : l'UE n'est pas une menace, c'est le meilleur rempart contre les désordres de la globalisation. C'est pour cette raison qu'il voudrait faire avancer au plus vite la révision de la directive de 1996 sur les travailleurs détachés, devenue en France un épouvantail du dumping social.

Pour les eurodéputés de Strasbourg, qui examinent en ce moment une révision du texte, il s'agit de jeter - enfin - les bases de l'Europe sociale. S'ils y arrivent, et si le Conseil (les Etats) approuve leurs conclusions, M. Macron marquerait assez rapidement des points. Il faudra toutefois vaincre la résistance des pays de l'Est tout en assurant le principe de la libre circulation des personnes dans le marché unique, sur lequel le Parlement n'entend pas transiger. Les eurodéputés tentent actuellement, alors qu'une ligne de fracture Est-...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant