Les principaux marchés européens ouvrent en hausse prononcée

le
0
OUVERTURE EN HAUSSE DES BOURSES EUROPÉENNES
OUVERTURE EN HAUSSE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse prononcée mardi, portées notamment par le compartiment automobile et ceux des matières premières et du pétrole, ce qui leur permet de refaire un peu du terrain perdu au cours des deux séances précédentes.

À Paris, l'indice CAC 40 prend 1,93% à 4.559,61 points vers 08h45 GMT. À Francfort, le Dax avance de 1,85% et, à Londres, le FTSE progresse de 1,46%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro est en hausse de 1,9% et le FTSEurofirst 300 de 1,65%.

Ce dernier avait fini lundi à un creux de deux mois et demi en raison essentiellement de l'effondrement des cours du pétrole, considérés comme une sorte de reflet de la conjoncture mondiale.

L'or noir poursuit mardi matin sa timide remontée entamée la veille, tout en restant près d'un creux de 11 ans.

L'indice regroupant les valeurs pétrolières européennes s'adjuge près de 3%, plus forte hausse sectorielle devant l'automobile (+2,2%), les banques (+2,1%) et les matières premières (+1,95%).

S'agissant des matières premières et du pétrole, dont les indices affichent les plus mauvaises performances sectorielles depuis le début de l'année avec respectivement -38,2% et -9,2% (viennent ensuite les banques (-6,5%) et les "utilities" (-6,1%)), la hausse peut s'expliquer par le recul de l'indice dollar.

Les intervenants sur le marché des changes se tiennent à l'écart du billet vert alors que la Réserve fédérale entame ce mardi sa dernière réunion de politique monétaire de l'année, étalée sur deux jours. Si un premier resserrement monétaire en près de 10 ans est tenu pour acquis, les investisseurs se demandent quel rythme la Fed va impulser à son cycle de hausse des taux.

Le compartiment automobile est porté par l'annonce d'une accélération des ventes de voiture en Europe en novembre et par le rachat par Plastic Omnium d'un des métiers de Faurecia, le titre de ce dernier (+8,9%) affichant la plus forte hausse de l'indice Stoxx 600.

Le titre Sanofi bondit de 3,5% après que le groupe pharmaceutique français a annoncé avoir entamé des négociations afin d'échanger Merial, son pôle de santé animale, contre l'activité santé grand public de l'allemand Boehringer Ingelheim.

Du côté des baisses, le fabricant allemand de semi-conducteurs Dialog Semiconductor chute de 11,5%, de loin la plus forte baisse du Stoxx 600, après avoir abaissé sa prévision de chiffre d'affaires pour le quatrième trimestre en mettant en avant une demande plus faible que prévu pour sa division Mobile Systems, qui produit des puces utilisées dans des téléphones à écran large comme l'iPhone d'Apple.

Parmi les valeurs de second rang, l'éditeur britannique de logiciels industriels Aviva plonge de 33% après avoir annoncé l'échec de ses discussions de rapprochement avec le français Schneider Electric.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant