Les principaux marchés européens ont ouvert sur un léger repli

le
0
LES PRINCIPAUX MARCHÉS EUROPÉENS ONT OUVERT SUR UN LÉGER REPLI
LES PRINCIPAUX MARCHÉS EUROPÉENS ONT OUVERT SUR UN LÉGER REPLI

PARIS (Reuters) - Contrairement à ce qu'avaient anticipé certains intervenants de marché, les principales Bourses européennes ont ouvert sur un léger repli, poursuivant ainsi sur leur baisse de la veille dans un climat attentiste avant les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis, programmés à 12h30 GMT et susceptibles d'influer le calendrier de relèvement des taux de la Réserve fédérale américaine.

À Paris, l'indice CAC 40 cède 0,32% à 5.175,53 points vers 07h25 GMT. À Francfort, le Dax perd 0,48% et à Londres, le FTSE laisse 0,13%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro abandonne 0,48% et le FTSEurofirst 300 0,41%.

A moins d'une brutale accélération de la baisse, ces deux indices devraient terminer la semaine sur une note positive, ce qui serait leur deuxième progression hebdomadaire de suite.

Le dollar était en repli infime face à un panier de devises internationales avant les chiffres de l'emploi pour le mois de juillet aux Etats-Unis. Les économistes interrogés par Reuters anticipent 223.000 créations d'emplois le mois dernier, chiffre inchangé par rapport à juin.

Si jamais les chiffres sont supérieurs aux attentes, la Fed pourrait être incitée à relever ses taux d'intérêt dès sa prochaine réunion en septembre, perspective qui ne manquera pas de donner un coup de fouet au billet vert.

Encouragés par le recul du billet vert, les cours du pétrole se remettent de leur creux de six mois touché la veille et l'or progresse également, même si le métal jaune semble bien parti pour subir sa septième baisse hebdomadaire de suite, série inédite depuis 1999.

Alors qu'ils ont plombé les Bourses européennes ces derniers temps, l'indice regroupant les valeurs européennes liées aux matières premières et celui réunissant les valeurs énergétiques sont les seuls à être en territoire positif en début de matinée, aved des gains de respectivement 1,34% et 0,89%.

Du côté des valeurs individuelles, le titre Banca Montei dei Paschi di Siena avance de plus de 4%, l'une des plus fortes hausses du Stoxx 600 après que la troisième banque italienne par le nombre d'agences, a annoncé jeudi un bénéfice net de 121 millions d'euros au titre du deuxième trimestre et un renforcement de son ratio de fonds propres, signe que son plan de redressement porte ses fruits.

L'action bpost (-5,7%) accuse l'un des replis les plus marqués du Stoxx 600 après que l'opérateur postal belge a dit s'attendre à une diminution plus prononcée qu'initialement anticipé de son activité courrier.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant