Les principaux marchés européens finissent pratiquement étales

le
0
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

(Reuters) - Les principales Bourses européennes ont terminé pratiquement inchangées mercredi, partagées entre les chiffres décevants en provenance des Etats-Unis et l'espoir de voir la Banque centrale européenne (BCE) assouplir sa position face à la dégradation de la situation dans la zone euro.

L'indice FTSEurofirst 300 a fini en baisse de 0,11%, sa quatrième clôture consécutive dans le rouge. A Paris, le CAC 40 a terminé en hausse timide de 0,23% à points à 3.081,74. Londres a cédé 0,02% et Francfort a progressé de 0,25% tandis que Madrid et Milan gagnaient respectivement 0,82% et 1,17%.

Les places européennes avaient bénéficié en début de journée des déclarations d'Ewald Nowotny, membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne, sur l'éventualité de l'octroi d'une licence bancaire au Mécanisme européen de stabilité (MES).

Cette rupture avec le discours ferme tenu jusqu'à présent par la BCE a soulagé des marchés qui considèrent désormais que la banque centrale est seule capable d'apaiser les tensions actuelles.

Mais l'annonce d'une contraction de 0,7% du PIB britannique, d'une baisse marquée des ventes de logements neufs aux Etats-Unis en juin et l'impact sur Wall Street des résultats jugés décevants d'Apple ont pesé sur la tendance en fin de journée.

Les déclarations d'Ewald Nowotny sur le MES ont bénéficié à l'euro face aux autres grandes devises, déclenchant une vague d'achats de couverture. Mais nombre d'analystes jugent ce rebond exagéré. "Le marché profite de la moindre bonne nouvelle", explique Omer Esiner, analyste de Commonwealth Foreign Exchange à Washington. "Cela accentue une tendance déjà positive. Reste à savoir si cela durera."

Marc Angrand pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant