Les principales interventions militaires des Occidentaux sans mandat de l'ONU

le
0
Les principales interventions militaires des Occidentaux sans mandat de l'ONU
Les principales interventions militaires des Occidentaux sans mandat de l'ONU

Alors que les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France paraissent décidés à intervenir en Syrie, voici un rappel des principales interventions militaires étrangères récentes sans mandat de l'ONU, ou dont le mandat a été contesté. Il s'agit d'importantes opérations de force de pays occidentaux, conduites notamment par l'Otan, mais aussi d'interventions unilatérales à la suite desquelles l'ONU intervient éventuellement par la suite pour mettre en place une force d'interposition ou de maintien de paix.

KOSOVO, 1999

Le 24 mars 1999, l'Otan lance une campagne aérienne contre la Yougoslavie du président Slobodan Milosevic, après l'échec des efforts pour parvenir à une solution politique de la crise du Kosovo. La Russie et la Chine menaçaient d'opposer leur veto à une résolution de l'ONU. L'opération «Force alliée», menée par l'Otan, visait à mettre fin à la répression serbe contre la population albanaise du Kosovo et à contraindre Milosevic à signer un plan de paix. L'intervention a lieu après une violente offensive serbe contre des indépendantistes albanais de l'Armée de libération du Kosovo (UCK) et plusieurs vaines tentatives de médiation. La guerre menée par l'Otan a engagé jusqu'à 600 avions de 13 pays dans le bombardement quotidien de cibles militaires au Kosovo, en Serbie et au Monténégro. Le 10 juin 1999, les forces serbes entament leur retrait du Kosovo, qui passe peu après sous administration onusienne.

IRAK, 2003

En mars 2003, Washington, Londres et Madrid veulent proposer une résolution à l'ONU pour donner le feu vert à une guerre en Irak, soupçonné de détenir des armes de destruction massive. Le projet est retiré avant le vote faute de consensus, la France, la Russie et l'Allemagne refusant une opération. Après un dernier ultimatum lancé à Saddam Hussein, l'administration américaine décide d'agir sans mandat onusien. Elle déclenche les hostilités le 20 mars avec des raids aériens sur Bagdad ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant