Les principales classes d'actifs sont surévaluées

le
0

(NEWSManagers.com) -

Les investisseurs et analystes basés au Royaume-Uni sont de plus en plus nombreux à estimer que les actions des pays développés, ainsi que les obligations souveraines et les obligations d'entreprise sont surévaluées. A l'origine de cette appréciation, des politiques monétaires très accommodantes qui ont très largement contribué à l'inflation des actifs.

La proportion des professionnels de l'investissement basés outre-Manche qui pensent que les les actions des marchés développés sont surévaluées ou nettement surévaluées s'est accrue à 44% fin 2013 contre 37% au troisième trimestre, selon le CFA UK Valuations Index. La proportion des professionnels estimant que la classe d'actifs est sous-évaluée ou nettement sous-évaluée passe parallèlement de 27% au troisième trimestre à 22% au quatrième trimestre.

Comme ce fut déjà le cas au cours des deux dernières années, les obligations souveraines restent la classe d'actifs la plus surévaluée, 78% des participants à l'enquête les qualifiant de surévaluées ou de très nettement surévaluées, un pourcentage en hausse de 5% par rapport au trimestre précédent. Parallèlement, la part des investisseurs parlant de sous-valorisation a dimunué de 6%. Les obligations d'entreprise sont également considérées comme surévaluées par 66% de l'échantillon, contre 64% précédemment.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant