Les principales Bourses européennes reprennent leur souffle

le
0
LES MARCHÉS REPRENNENT LEUR SOUFFLE
LES MARCHÉS REPRENNENT LEUR SOUFFLE

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les principales Bourses européennes reprennent leur souffle mercredi à l'ouverture après trois semaines de hausse qui ont poussé certains indices à des plus hauts de plusieurs années, faisant craindre que cette valorisation des actions entraîne un mouvement baissier à court terme.

À Paris, le CAC 40 cède 0,44% à 4.574,89 points vers 07h35 GMT. À Francfort, le Dax perd 0,39% et, à Londres, le FTSE est en baisse de 0,21%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 recule de 0,18% et l'EuroStoxx 50 de 0,30%, après avoir touché la veille des plus hauts depuis respectivement janvier et septembre 2008. Le Dax a inscrit mardi un nouveau record en séance.

Néanmoins, ces trois indices sont entrés en territoire de "surachat" selon l'indice de force relative (RSI), qui donne le "la" de la tendance et qui pourrait annoncer un retournement du marché.

Aucun indicateur majeur n'est à l'agenda mercredi. Les investisseurs surveilleront néanmoins la publication à 10h30 du taux de chômage en Grande-Bretagne.

La Bourse de Tokyo a terminé en hausse de 0,5% dans la foulée de la stabilisation de Wall Street à un niveau record.

Sur le marché des changes, l'euro reflue légèrement face au dollar, à 1,3539 (-0,06%), les nouvelles mesures d'assouplissement monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) favorisant l'abondance de liquidités sur les marchés.

Le pétrole est orienté à la hausse avec le baril de Brent proche des 110 dollars, soutenu par les violences dans le nord de l'Irak et une demande robuste aux Etats-Unis.

Du côté des valeurs, Vallourec chute de 12% dans les premiers échanges, au lendemain d'un avertissement sur ses résultats 2014. Plusieurs brokers ont abaissé leur conseil et/ou objectif de cours sur la valeur. (voir)

Plus forte baisse de l'Eurostoxx50, Airbus lâche 3,75% après avoir annoncé l'annulation par la compagnie Emirates d'une commande de 70 appareils A350 XWB (voir). Egalement affecté, le motoriste britannique

Rolls-Royce perd 1,95% après avoir estimé à 2,6 milliard de livres l'impact de cette annulation sur son carnet de commandes. ()

Lufthansa, qui dégringole de 9,6%, a surpris le marché en révisant en baisse ses objectifs 2014 et 2015, entraînant dans sa chute Air France-KLM (-4,5%)

Elior, de retour en Bourse après huit ans d'absence, a fait ses débuts à 15 euros, à comparer à un prix d'introduction de 14,75 euros qui lui permet de lever 847 millions d'euros.

Emmené par les résultats supérieurs aux attentes publiés par Inditex (+1,59%) - plus forte hausse de l'EuroStoxx50 - et Hennes & Mauritz (+2,09%), le secteur de la distribution, en hausse de 0,55%, soutient le marché.

(Alistair Smout, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant