Les principales Bourses européennes poursuivent leur hausse

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES EN HAUSSE DANS LES PREMIERS ÉCHANGES
LES BOURSES EUROPÉENNES EN HAUSSE DANS LES PREMIERS ÉCHANGES

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes poursuivent sur leur lancée de la veille mardi, gagnant quelque 0,5% dans les premiers échanges sur fond d'optimisme concernant le dossier grec mais aussi au sujet de la conjoncture en Europe avec un secteur privé français qui a affiché en juin sa croissance la plus marquée depuis 2011.

À Paris, l'indice CAC 40 avance de 0,6% à 5.028,37 points vers 07h25 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,61% et à Londres, le FTSE 0,17%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro prend 0,6% et le FTSEurofirst 300 0,83%, ayant inscrit peu après l'ouverture un pic de trois semaines à 1.580,14 points.

Malgré tous les éléments plutôt positifs, du moins à court terme, pour l'Europe, l'euro est en recul de quelque 0,65% face au dollar, bien parti pour enchaîner un troisième repli de suite face au billet vert. Ceci étant dit, la monnaie unique reste en hausse de plus de 2,5% face à la devise américaine depuis le début du mois.

La bonne tenue du billet vert, des indicateurs macro-économiques asiatiques plutôt mitigés et la persistance du déséquilibre entre une offre abondante et une demande atone n'empêchent pas les cours de l'or noir d'afficher une légère hausse.

Sur le marché obligataire, le rendement des actifs les plus sûrs, Bunds allemands en tête, progresse tandis que celui des obligations souveraines grecques à 10 ans recule à nouveau, se rapprochent de 11% alors qu'il était encore de 12,64% vendredi.

Les partenaires de la Grèce au sein de la zone euro ont salué lundi les nouvelles propositions de réformes du gouvernement d'Alexis Tsipras en jugeant qu'elles pourraient servir de base à un accord dès cette semaine pour permettre au pays d'obtenir une aide financière et éviter ainsi un défaut sur sa dette.

Le président du Conseil européen Donald Tusk, qui présidait à Bruxelles un sommet extraordinaire des dirigeants du bloc de 19 pays, a déclaré que l'objectif était désormais de conclure un accord "réformes contre argent frais" lors d'une nouvelle réunion de l'Eurogroupe mercredi soir, puis de le faire valider le lendemain matin par les chefs d'Etat et de gouvernement, qui se réunissent jeudi et vendredi pour un Conseil européen.

L'activité dans le secteur privé français a crû pour le cinquième mois consécutif en juin, à son rythme le plus rapide depuis 46 mois, les services accélérant et l'industrie croissant pour la première fois depuis plus d'un an, selon la version "flash" des indicateurs PMI de Markit publiés mardi.

Les indices PMI "flash" pour l'Allemagne et la zone euro dans son ensemble sont attendus dans la matinée.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant