Les principales Bourses européennes ouvrent en baisse

le
0
LES PRINCIPALES BOURSES EUROPÉENNES OUVRENT EN BAISSE
LES PRINCIPALES BOURSES EUROPÉENNES OUVRENT EN BAISSE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en baisse mardi, dans un contexte d'incertitude concernant l'évolution des politiques monétaires des principales banques centrales.

À Paris, le CAC 40 perd 0,81% (31,25 points) à 3.833,11 points vers 07h20 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,92% et à Londres, le FTSE recule de 0,58%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 affiche un repli de 0,92%.

La Banque du Japon (BoJ) n'a pas annoncé de nouvel assouplissement de sa politique monétaire mardi. Même si ce statu quo était largement anticipé, cette décision a fait reculer la Bourse de Tokyo qui a perdu 1,45%, et les obligations japonaises.

La semaine dernière, la Banque centrale européenne (BCE) avait dit que rien ne plaidait pour l'instant en faveur de nouvelles mesures de soutien tandis que tous les intervenants redoutent le moment où la Réserve fédérale américaine annoncera une révision en baisse de son programme de rachats d'actifs.

En Europe, la Cour constitutionnelle allemande examine mardi et mercredi un recours contre le mécanisme OMT (Opération monétaire sur titre) de la Banque centrale européenne. Elle ne rendra toutefois pas son verdict avant les élections législatives du 22 septembre.

"La Cour constitutionnelle allemande ne peut pas contraindre la BCE à retirer son programme (OMT). Cependant, il est possible qu'elle impose des restrictions qui réduiront l'efficacité du programme, ce qui aura un impact très important sur les marchés", explique Annalisa Piazza, analyste chez Newedge Strategy.

Les investisseurs seront également attentifs aux chiffre de la production industrielle de la Grande-Bretagne au mois d'avril, qui seront publiés à 08h30 GMT. Aux valeurs, Rémy Cointreau cède 0,5% à l'ouverture malgré l'annonce mardi de nouveaux résultats annuels records grâce aux solides performances de son cognac haut de gamme en Asie et aux Etats-Unis.

Legrand recule de 3,64% - plus fort repli de l'indice parisien et de l'EuroFirst300 - Wendel (-0,3%) ayant annoncé lundi soir la cession du solde de sa participation dans le groupe de matériel électrique, soit environ 5,4%.

Sur le marché des changes, le yen poursuit sa hausse face au billet vert (+0,63%), tiré par l'absence de nouvelles mesures de soutien à l'économie nippone et évolue autour de 98,21 dollars.

L'euro progresse également face à la monnaie américaine à 1,3261 dollar.

Les futures sur Bunds sont orientés à la baisse (-0,11%). "Le marché suit le mouvement baissier des obligations japonaises, la BoJ n'ayant pas annoncé de mesures pour contrer la récente volatilité du marché obligataire nippon", explique un trader, ajoutant que les investisseurs seront attentifs aux décisions de la Cour allemande au sujet des OMT.

Les cours du pétrole restent orientés à la baisse dans la crainte d'un ralentissement de la demande chinoise. Le baril de Brent cède 0,52% et évolue sous la barre des 104 dollars.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et l'Agence internationale de l'énergie rendront mardi leur rapport mensuel sur l'évolution de la demande mondiale de pétrole.

Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant