Les principales Bourses européennes ont fini en nette hausse

le
0
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont fini en nette hausse vendredi sur des espoirs d'une relance de l'économie mondiale après la décision inattendue de la banque centrale chinoise d'abaisser ses taux directeurs et les dernières déclarations du président de la BCE.

À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 113,02 points, soit 2,67%, à 4.347,23 points. Le Footsie britannique a pris 1,08% et le Dax allemand 2,62%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 a avancé de 2,97% et le FTSEurofirst 300 de 2,12%.

Les secteurs des ressources de base, des mines, de l'énergie et des banques ont été les principaux bénéficiaires du regain d'optimisme sur les marchés.

ArcelorMittal a fini en tête du CAC 40 avec un gain de 6,32% et l'indice européen des ressources de base a bondi de 5,74%.

Sur la semaine, le CAC 40 a gagné 3,44%, soit son gain le plus élevé depuis avril 2013.

Au moment de la clôture en Europe, les principaux indices boursiers américains s'adjugeaient entre 0,39 et 0,68.

La Banque populaire de Chine (PBoC) a réduit pour la première fois en plus de deux ans le taux de référence des prêts à un an, ramené à 5,6%, et celui des dépôts à un an, à 2,75%, afin de soutenir la croissance de la deuxième économie mondiale.

En Europe, le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, a estimé que l'inflation "excessivement basse" devait être rapidement augmentée par tous les moyens nécessaires, ouvrant la voie à des initiatives de politique monétaire plus radicales.

Ces annonces ont également fait bondir les cours du pétrole, le baril de Brent de mer du Nord repassant pour la première fois au dessus des 80 dollars en séance après avoir franchi ce seuil il y a deux semaines. Vers 17h00 GMT il ne gagne plus que 0,29% à 79,56 dollars .

L'euro en revanche recule de 1,2% par rapport au dollar à 1,2387 sous le coup des propos de Mario Draghi. Le billet vert se renforce parallèlement face à un panier de devises de référence (+0,81%).

Sur le marché obligataire, les rendements des emprunts d'Etat à 10 ans irlandais, italiens, autrichiens, français et espagnols ont touché de nouveaux plus bas historiques.

Côté actions, les valeurs télécoms ont profité des espoirs de consolidation dans le secteur en France. Bouygues a ainsi gagné 3,92% après qu'Altice (+4,36%) a dit être ouvert à un rachat de la filiale télécoms du géant du BTP, et. Orange a pris 5,02% et Iliad 3,18%.

(Claude Chendjou pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant