Les prévisions de marge de Schneider déçoivent

le
0
Le groupe de matériel électrique pâtit de la hausse des prix des matières premières. Le titre lâche près de 4% ce vendredi en Bourse.

Les marchés ont réagi défavorablement ce matin à l'annonce des résultats pour le deuxième trimestre de Schneider Electric. Le titre perdait un peu moins de 4% ce vendredi vers 10 heures alors que le CAC reculait de 0,75%. Et ce après qu'il a rendu public des prévisions de marges «autour de 15%» pour 2011, dans le bas de la fourchette de ses prévisions initiales. Malgré la hausse des prix pratiquée au cours du premier semestre, l'augmentation du coût des matières premières a en effet pesé pour 214 millions d'euros dans les comptes du groupe. Sur l'année, cet impact négatif pourrait même atteindre près de 400 millions d'euros, a précisé le président du directoire, Jean-Pascal Tricoire, dans un entretien aux Échos. «L'effet du renchérissement des matières premières n'a jamais été aussi fort sur nos comptes», a-t-il expliqué. De nouvelles hausses de prix sont menées actuellement, et le groupe compte sur un effet de saisonnalité pour accroître sa rentabil

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant