Les prévisions d'embauches stables pour 2013 en France

le
0
LES PRÉVISIONS D'EMBAUCHES STABLES POUR 2013 EN FRANCE
LES PRÉVISIONS D'EMBAUCHES STABLES POUR 2013 EN FRANCE

PARIS (Reuters) - Les prévisions d'embauches des employeurs cette année sont quasiment stables par rapport à celles recueillies l'an dernier, selon l'enquête annuelle publiée mardi par Pôle emploi.

Elles s'établissent à 1.613.100 (+0,3%), soit 4.400 embauches supplémentaires. La part des établissements qui envisagent de recruter passe de 17,7% à 18,0% en un an.

Près de la moitié des postes proposés sont des emplois durables, 49,4% des recrutements étant envisagés en CDI, CDD de six mois ou plus et missions d'intérim de six mois ou plus.

Le secteur des services concentre 64% des projets de recrutement avec des prévisions en hausse (+1,1%). Dans le commerce, les perspectives d'embauche progressent de 1,9%.

Le secteur de la construction représente quant à lui 6% des besoins en main-d'oeuvre, en chute de 11% par rapport à 2012.

Avec 14% des intentions d'embauche, l'hôtellerie-restauration reste le premier pôle de recrutement national, devant les services aux entreprises (12%) et la santé-action sociale (12%).

"Cette année encore, les métiers les plus recherchés - pour la plupart à faible niveau de qualification - concernent les services aux particuliers : apprentis de cuisine, serveurs, animateurs socioculturels, aides à domicile, aides-soignants...", précise Pôle emploi.

"Ce résultat illustre le poids structurellement fort des activités touristiques et des services à la personne dans le tissu économique français. Ces métiers se caractérisent, dans la plupart des cas, par une importante saisonnalité et des difficultés de recrutement élevées", poursuit l'étude.

La part des projets d'embauche liés à une activité saisonnière est stable (35,8%), ce qui représente 577.360 embauches potentielles.

Les difficultés de recrutement exprimées par les employeurs se réduisent et concernent 40,4% des projets d'embauche contre 42,6% en 2012.

Jean-Baptiste Vey, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant