Les prêts internationaux aux émergents en forte croissance au premier trimestre

le
0

(NEWSManagers.com) - Les créances transfrontalières sont restées stables dans l'ensemble au premier trimestre 2013, malgré une expansion sans précédent des prêts accordés à la Chine, au Brésil et à la Russie, selon la Banque des règlements internationaux (BRI).

Entre fin décembre 2012 et fin mars, les prêts internationaux des banques déclarantes à la BRI ont décliné de 28 milliards de dollars, soit une baisse de 0,1%, selon les statistiques publiées le 15 septembre par la BRI dans son rapport trimestriel.

Deux tendances expliquent cette évolution. La première a été la baisse des prêts interbancaires émanant en particulier des établissements de la zone euro, qui a cependant été largement compensée par une augmentation des créances accordées par le secteur non bancaire. Sur la période, les prêts transfrontaliers émis par les banques ont reculé de 0,8%, à 137 milliards de dollars, alors que ceux des établissements non bancaires ont augmenté de 0,9% à 110 milliards de dollars.

La seconde tendance est venue de la forte croissance des créances à destination des économies émergentes qui a contrasté avec la diminution de l'activité de prêts dans les économies développées. " La part du crédit interbancaire envers les économies émergentes a ainsi atteint un niveau historique" , relève la BRI. Les prêts transfrontaliers vers ces économies ont grimpé de 8,4%, totalisant 267 milliards de dollars, le Brésil, la Chine et la Russie contribuant à eux seuls à 85% de cette croissance.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant