Les présidentiables du PS rêvent de suivre l'exemple de Mitterrand

le
0
Trente ans après le 10 mai 1981, les socialistes rêvent de victoire en 2012.

Qui sera le plus mitterrandien des socialistes? Quatre mois après avoir commémoré le quinzième anniversaire de la disparition de l'ancien président, les candidats à sa succession ont à nouveau rivalisé d'éloges à son égard à l'occasion du trentième anniversaire de son élection.

Un œil sur le 10 mai 1981, pour le souvenir de la victoire, l'autre sur l'élection présidentielle de 2012, pour l'espoir de conquête, Martine Aubry, François Hollande et Ségolène Royal avaient surtout la tête aux primaires d'octobre 2011 qui doivent les départager pour savoir qui pourra prétendre succéder à François Mitterrand.

Seul Dominique Strauss-Kahn est resté muet, toujours soumis à son devoir de réserve. Mais comme d'habitude, les sondages ont parlé pour lui. D'après une enquête Ifop publiée par France Soir, le directeur général du FMI serait «l'héritier le plus fidèle» de François Mitterrand. Paradoxal, puisque DSK s'est inscrit davantage dans la lignée de la

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant