Les premiers cartons de la saison

le
0
Les premiers cartons de la saison
Les premiers cartons de la saison

La saison est à peine commencée, et pourtant il y en a certains qui ont déjà ramassé une telle valise qu'ils sont prêts à repartir en vacances. En un petit mois de compétition, on a déjà assisté à quelques matchs mémorables, et surtout à quelques volées d'anthologie qui pourraient laisser des traces. Coup d'œil dans le rétro pour voir combien de cartons on a déjà perdus en route.

Paris SG 4-1 Olympique lyonnais, Trophée des champions


Si l'atmosphère est actuellement plutôt tendue autour du Paris Saint-Germain, qui n'a remporté aucun de ses trois derniers matchs, l'histoire retiendra pourtant qu'Unai Emery a soulevé un trophée pour son premier match officiel sur le banc parisien. Les joueurs de la capitale ont même lancé leur saison sur les chapeaux de roue face à l'OL, l'une des rares équipes de Ligue 1 susceptibles de leur mettre quelques bâtons dans les roues sur la route du 5e titre consécutif. Du moins, c'est ce qu'on croyait… Pastore, Lucas et Ben Arfa portent le score à 3-0 à la demi-heure de jeu, révélant au passage les errements défensifs rhodaniens. Kurzawa claque le but du 4-0 en seconde période, histoire de valider la déculottée infligée par le PSG à son dauphin. Le championnat n'a pas encore commencé, et pourtant il semble déjà réglé. Tolisso profite d'une fin de match apathique pour réduire la marque, histoire de sauver l'honneur – ou ce qu'il en reste.

Roma 4-0 Udinese, 1re journée de Serie A


Comme tous les ans, la Roma fait semblant d'y croire. Elle se dit que c'est peut-être enfin la saison où la Juventus marquera le pas : alors elle sait qu'il faudra répondre présent et profiter de l'occasion pour renouer enfin avec le Scudetto. Tant pis si la saison passée, malgré un très beau parcours à 80 points, la Louve pointait à 11 longueurs des Turinois… Tant pis si la Juventus a encore fait un mercato complètement fou… Comme tous les ans, la Roma se dit qu'elle ne doit rien regretter. Du coup, en ouverture du championnat italien, elle a pris soin de cartonner l'Udinese dans les règles de l'art. Ça n'a pas été si simple : les visiteurs tenaient plutôt bien le coup jusqu'à la grave blessure du Français Thomas Heurtaux (mâchoire fracturée) dès le retour des vestiaires. Et puis tout bascule : deux penaltys convertis par Diego Perotti mettent les Romains sur les rails avant que Džeko et Salah ne terminent le boulot dans les dix dernières minutes. Comme tous les ans, la Louve…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant