Les poussières d'incendie tuent aussi

le
0
L'atmosphère saturé lors des feux de forêts provoquerait 340.000 morts dans le monde.

Les poussières qui envahissent l'atmosphère lors des incendies de forêt ou de brousse seraient responsables de près de 340.000 morts chaque année, dont 157.000 en Afrique subsaharienne et 11.000 en Asie du Sud-Est. L'étude publiée dans la revue Environmental Health Perspectivesmet le doigt sur un phénomène jusqu'à présent relativement peu étudié.

«La plupart des impacts sur la santé liés aux microparticules proviennent d'études dans un environnement urbain», soulignent les chercheurs. Pourtant, à l'instar de la combustion d'énergie fossile, «la fumée provenant des incendies de forêt est composée de centaines de produits chimiques qui sont connus pour être nocifs pour la santé», rappelle l'étude. Dans 81% des cas, les décès feraient suite à une exposition chronique à des fumées d'incendies, les autres étant dus à une exposition occasionnelle.

Les auteurs ont utilisé les données fournies par des satellites pour repérer les zones incendiées et appliquü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant