Les pourparlers entre la Colombie et les Farc ont repris

le
0

LA HAVANE, 10 décembre (Reuters) - Le gouvernement colombien et les rebelles marxistes des Farc ont repris mercredi à Cuba leurs discussions en vue d'un accord de paix, suspendues le mois dernier après l'enlèvement d'un général libéré au bout de deux semaines. "Les événements des dernières semaines sont derrière nous", a déclaré Humberto de la Calle, le chef de la délégation gouvernementale, dans un communiqué peu avant l'ouverture de la nouvelle session de discussions à huis clos avec les rebelles. Entamées il y a deux ans, ces négociations visent à mettre fin à un conflit armé qui dure depuis 50 ans et a fait 200.000 morts. Le président Juan Manuel Santos les avait suspendues le 16 novembre après l'enlèvement par les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) du général Ruben Dario Alzate et de quatre autres personnes. Il avait fait de la libération de ces cinq otages le préalable à toute reprise des discussions. Deux militaires ont été libérés le 25 novembre et les trois autres, dont le général Alzate, le 30 novembre. Ruben Dario Alzate a depuis démissionné de l'armée. Juan Manuel Santos a dit souhaiter conclure avant la fin 2015 un accord global, qui serait soumis à référendum. (Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant