Les pourparlers de paix sur le Soudan du Sud ajournés sine die

le
0

ADDIS-ABEBA, 6 mars (Reuters) - Les négociations de paix sur le Soudan du Sud ont été ajournées vendredi, les deux camps ne parvenant à s'entendre sur les modalités d'un futur partage du pouvoir. Aucune nouvelle date n'a été fixée pour les prochaines discussions. Les protagonistes du conflit, le président sud-soudanais Salva Kiir et son ancien vice-président Riek Machar, entré en rébellion après sa mise à l'écart, ont signé une trêve début février, avec l'objectif de parvenir à un accord de partage du pouvoir dans ce pays indépendant depuis juillet 2011. Mais les combats au Soudan du Sud, qui ont fait plus de 10.000 morts et 1,5 million de déplacés depuis décembre 2013, n'ont pas cessé malgré la signature du dernier cessez-le-feu, qui vise la mise en place d'un gouvernement d'union d'ici au 9 juillet. L'Igad, organisation régionale qui réunit huit pays d'Afrique orientale et joue le rôle de médiateur dans cette crise, a promis de contraindre Salva Kiir et Riek Machar à tenir leurs engagements. Les désaccords portent sur les réformes institutionnelles, la structure du futur gouvernement et la répartition des postes. (Aaron Maasho; Jean-Stéphane Brosse pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant