Les pourparlers de la dernière chance pour la réunification de Chypre

le
0
Nicos Anastasiades durant une conférence de presse télévisée au palais présidentiel à Nicosie, le 4 novembre.
Nicos Anastasiades durant une conférence de presse télévisée au palais présidentiel à Nicosie, le 4 novembre.

Jusqu’au 11 novembre, les négociations aborderont la question des arrangements territoriaux. Un accord doit être trouvé d’ici la fin de l’année.

Sous l’égide des Nations unies, les dirigeants chypriotes grec et turc doivent poursuivre lundi 7 novembre en Suisse leurs négociations en vue d’un accord sur la réunification de l’île méditerranéenne, divisée depuis 42 ans.

Pour la première fois, le président chypriote Nicos Anastasiades et le leader chypriote turc Mustafa Akinci vont aborder une des questions les plus épineuses du dossier : les arrangements territoriaux.

Ces discussions, qui se tiendront jusqu’au 11 novembre près du lac Léman, sont « un moment clé » dans les négociations de paix, entamées en mai 2015, selon l’émissaire de l’ONU pour Chypre, Espen Barth Eide. Les pourparlers sont aussi considérés comme ceux de la dernière chance, après notamment l’échec d’un plan de réunification proposé par l’ONU en 2004. L’objectif est de parvenir à un accord d’ici la fin de l’année.

Mettre fin à 42 ans de division Le pays est divisé depuis 1974 lorsque l’armée turque a envahi la partie nord de l’île en réaction à un coup d’Etat visant à rattacher Chypre à la Grèce, ce qui inquiétait la minorité turcophone de l’île. Cette invasion a été suivie par d’importants déplacements de populations, des dizaines de milliers de personnes ayant dû abandonner leurs biens du jour au lendemain.

Depuis, la République de Chypre, membre de l’UE depuis 2004, n’exerce son autorité que sur la partie Sud, où vivent les Chypriotes grecs. Les Chypriotes turcs habitent au Nord, où une République turque de Chypre du Nord (RTCN) a été autopro...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant