Les Portugais se serreront encore un peu plus la ceinture

le
0
Les retraites supérieures à 1500 euros se verront notamment imposer une nouvelle taxe. Confronté à des conditions de refinancement de plus en plus difficiles, Lisbonne espère ainsi éviter de faire appel au fonds de sauvetage européen.

Le Portugal prend de nouvelles mesures pour élargir sa marge de manoeuvre budgétaire. A quelques heures de la réunion des chefs d'Etat et de gouvernement de la zone euro pour discuter d'un nouveau «pacte pour l'euro», Lisbonne entendait ce vendredi montrer qu'elle peut se passer de l'aide du fonds de sauvetage européen (FSE), et atteindre ses objectifs de réduction des déficits.

«Afin de garantir, de manière encore plus forte, l'objectif d'un déficit public à 4,6% du PIB en 2011», le ministre des Finances portugais, Fernando Teixeira dos Santos, a annoncé ce vendredi dans la matinée de nouvelles mesures d'austérité. Après les économies drastiques déjà réalisées dans le cadre du budget 2011, Lisbonne opérera un tour de vis supplémentaire «de l'ordre de 0,8% du PIB», a précisé le ministre. Le Portugal s'est également engagé à ramener le déficit public à 3% du PIB en 2012 et à 2% en 2013, grâce à une réduction des dépenses de 2,4% du PIB et une baiss

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant