Les porteurs de lunettes désobéissants

le
0
Les Français se rendent moins volontiers dans le réseau d'opticiens agréé par leur assurance santé.

Les Français savent désormais en grande majorité (80%) que leur complémentaire santé a conclu des partenariats avec un réseau d'opticiens, avec à la clé des tarifs préférentiels. Mais ils sont de moins en moins nombreux à se rendre chez ces professionnels! C'est l'étrange conclusion d'une étude sur les organismes complémentaires d'assurance maladie (OCAM) et l'optique, réalisée par la Centrale des opticiens, première centrale d'achat des opticiens indépendants, et Gallileo Consulting.

En 2010, 19% seulement des consommateurs informés de l'existence d'un réseau de soins agréé par leur assureur (leur garantissant des remboursements plus généreux) choisissaient de ne pas suivre sa recommandation, et de commander leurs lunettes ailleurs. En 2012, ils sont 39%.

Mieux remboursés, mais moins bien conseillés

L'explication est simple: les porteurs de lunettes qui choisissent eux-mêmes leur opticien sont plus satisfaits de ses conseils, de la personnalisation de la prestation, et du service après vente que ceux qui suivent la recommandation de leur assureur et se rendent chez un opticien agréé. Ces derniers, en revanche, se disent un peu plus heureux, au regard du prix payé après remboursement de la complémentaire santé, du rapport qualité prix, et de la transparence de l'opticien vis-à-vis du prix.

Est-ce pour cette raison qu'ils changent de lunettes plus souvent? Les Français qui s'adressent à un opticien agréé renouvellent leur équipement tous les 2,6 ans en moyenne, contre trois ans pour les autres.

LIRE AUSSI:

» L'aide à la complémentaire santé reste sous-utilisée

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant