Les politiques français préoccupés par le vote suisse sur l'immigration

le
0

VIDÉO - Les résultats du référendum en Suisse, où 50,3 % des électeurs ont dit «oui» à une limitation de l'immigration, ont provoqué des réactions contradictoires dans la classe politique française.

Laurent Fabius a jugé lundi matin «préoccupant» le vote des citoyens helvétiques en faveur d'une limitation de l'immigration «parce qu'il signifie que la Suisse veut se replier sur elle même». Sur RTL, le ministre des Affaires étrangères a aussi jugé ce vote «paradoxal, parce que la Suisse fait 60 % de son commerce extérieur avec l'Union européenne». Laurent Fabius a rappelé que les accords avec la Suisse portant notamment sur la libre circulation des travailleurs dataient de 1999. «Il y a une clause dite de "guillotine" qui fait que si l'un des éléments est mis en cause, tout tombe, c'est-à-dire qu'il va falloir renégocier» et «revoir nos relations avec la Suisse». L'ancien premier ministre a jugé que ce référendum gagné d'une courte tête par le part...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant