Les policiers motards du Morbihan exercent leur droit de retrait

le
0
Leurs casques étant trop usés, les agents en deux roues du département patrouillent désormais en voiture. La préfecture invoque un retard du fournisseur.

Dans le Morbihan, la nouvelle année commence avec un droit de retrait pour les policiers patrouillant en deux-roues dans le département. En cause, le non-renouvellement par l'administration de leurs casques de moto. La durée de vie recommandée de l'objet est estimée entre trois et cinq ans selon l'intensité de son utilisation, rappelle Le Télégramme qui a révélé ce mouvement de protestation des policiers dans son édition de jeudi. Or les casques, dont ces forces de l'ordre sont équipées, ont franchi cette date limite. Utilisés quotidiennement, ils ont été distribués entre 2007 et 2008.

Ils se sont vite abîmés. «Un an et demi après les avoir reçus, ils ont commencé à s'écailler. Nous l'avons signalé et on nous a répondu que cela ne nuisait pas à la sécurité», a confié au quotidien régional Domini...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant