Les policiers du Bataclan privés de cérémonie en raison de l'évacuation à Stalingrad

le
0
Les policiers intervenus au Bataclan le 13 novembre 2015 et qui devaient être récompensés ce vendredi lors d'une cérémonie de remise de médailles aux policiers ont été prévenus mercredi que la fête était annulée en raison du démantèlement du camp de migrants à Stalingrad.
Les policiers intervenus au Bataclan le 13 novembre 2015 et qui devaient être récompensés ce vendredi lors d'une cérémonie de remise de médailles aux policiers ont été prévenus mercredi que la fête était annulée en raison du démantèlement du camp de migrants à Stalingrad.

Ce vendredi matin à 11 heures, dans la cour principale dite du 19 août de la préfecture de police, Michel Cadot, le préfet, devait remettre la Légion d'honneur ainsi que la médaille de la sécurité intérieure à des fonctionnaires en service le soir des attentats du 13 novembre 2015. La République devait honorer des effectifs en tenue de la sécurité de proximité, de l'ordre public et de la circulation ou encore ceux de la logistique. Nombre d'entre eux avaient fait venir leur famille de province, lesquelles ont dû réserver des billets de train, voire des chambres d'hôtel. Des policiers récompensés qui ont été mutés entre-temps hors de la capitale avaient également pris leurs dispositions.

Ce n'est que mercredi, soit deux jours avant la cérémonie, que la préfecture leur a annoncé que la fête était reportée au 10 novembre. Motif invoqué par le cabinet du préfet : « En raison de la mise en place des opérations d'évacuation dans le 19e arrondissement, qui vont mobiliser de nombreux fonctionnaires... » Le démantèlement du campement, qui abritait plus de 3 000 migrants, a commencé tôt jeudi.

« Un manque de considération »

« Cette tâche est généralement remplie par des CRS et des gendarmes mobiles. On ne voit pas en quoi cette opération empêche de récompenser des policiers qui se sont distingués dans un moment tragique », s'emporte un syndicaliste. « C'est un manque de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant