Les policiers dans la rue pour dénoncer leur «mal-être»

le
0
Plusieurs centaines de policiers se sont rassemblés mercredi après-midi près de l'Assemblée nationale pour dénoncer leurs mauvaises conditions de travail.

Ils étaient plusieurs centaines de fonctionnaires de police rassemblés, mercredi, derrière l'Assemblée nationale, à venir crier, selon le secrétaire général du syndicat Alliance, le «mal-être, le malaise» des policiers. Pour la plupart vêtus d'un tee-shirt noir, un drapeau bleu à la main, un sifflet à roulette à la bouche, ils sont venus vider leur sac.

Nombre d'entre eux sont des délégués du syndicat, venus de Normandie, de Vendée, de Bretagne, du Nord, mais aussi de la région parisienne. Sur le podium, une banderole noire en signe de deuil donne le ton: «Policiers sacrifiés = citoyens en insécurité.»

Le «sacrifice» dénoncé, c'est celui des gardiens de la paix, victimes d'une baisse de leur pouvoir d'achat. Principale cible de cette colère, la réduction de l'ISSP, soit l'indemnisation de sujétio...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant