Les poissons reviennent grâce aux récifs artificiels

le
0
Congres, sars, mostelles ou daurades font leur retour dans la rade de Marseille grâce à l'installation de 30.000 m3 d'habitats pour les poissons ou les crustacés.

Durant l'été 2008, près de 30.000 m3 de récifs artificiels ont été immergés dans la rade de Marseille. Près de quatre ans plus tard, «la quinzaine d'espèces commerciales les plus importantes et les plus prisées des pêcheurs - mostelles, congres, sars, daurades...- ont fait leur retour dans la rade», affirment les services techniques de la ville en charge du suivi de ce projet. Même le célèbre mérou ferait lentement son retour.

Quelque 200 hectares entre les îles du Frioul et la baie du Prado ont été investis avec le ferme espoir que la faune et la flore qui avaient été décimées reviennent s'installer grâce à ce grand aménagement placé à 30 mètres de profondeur. Près de 250 habitats pour les poissons ou les crustacés ont donc été créés. La zone est en principe coupée en deux avec une partie transformée en réserve et une autre destinée à la pêche professionnelle. Mais les pêcheurs vont encore devoir attendre jusqu'à la fin de l'année avant

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant