Les PME pourraient gagner gros grâce à l'intelligence économique

le
0
Alors que les entreprises sont insuffisamment préparées à l'intelligence économique, une formation de 40 heures devrait être mise en place dans les grandes écoles.

De l'affaire Snowden à l'histoire d'Autolib', les affaires d'espionnage industriel se multiplient et révèlent la fragilité des entreprises. D'autant que beaucoup, notamment chez les PME, n'ont pas pris la mesure du danger. Sans tomber dans les travers de l'espionnage illégal, les entreprises auraient gros à gagner à s'intéresser d'un peu plus près à l'intelligence économique.

«Pas besoin d'aller dans l'intrusion illégale, dans l'espionnage, il y a déjà beaucoup d'informations disponibles sur Internet, les forums, les réseaux sociaux pour peu qu'on prenne la peine de s'y intéresser», a expliqué Claude Revel, déléguée interministérielle à l'intelligence économique, lors d'une rencontre organisée par Croissance Plus, le réseau français des entreprises à forte croissance. Soulignant que les entrep...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant