Les PME perplexes face aux dispositifs gouvernementaux

le
0
Tout en reconnaissant parvenir à réaliser des économies en 2013, les dirigeants des PME demeurent perplexes sur le CICE, le préfinancement ou le Preficir, qu'ils jugent souvent trop complexes.

Malgré un besoin constant d'optimisation de dépenses et de liquidités, les PME restent circonspectes sur les dispositifs gouvernementaux tels que CICE, préfinancement, CIR ou encore Preficir. La raison? Elles sont jugées trop «complexes» par 41% des dirigeants des PME françaises selon une étude réalisée par l'institut CSA pour Alma CG, qui met en perspective les réponses de 500 dirigeants de PME. La complexité des dispositifs n'est d'ailleurs pas le seul facteur expliquant la frilosité des PME à les utiliser: un tiers des dirigeants se questionnent sur leur utilité même.

Par exemple, seuls 32% des dirigeants de PME estiment que le CICE (crédit impôt compétitivité recherche) permettra d'alléger le coût du travail et ils sont 10% à le considérer comme une incitation...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant