Les PME françaises ont maintenu leur rentabilité

le
0
Elles ont réagi face à la crise en réduisant l'emploi intérimaire.

Les PME françaises et italiennes ont remarquablement traversé la crise, malgré une chute de la production industrielle et un effondrement du commerce mondial. Selon une enquête réalisée par l'assureur crédit Euler Hermès auprès de 700.000 entreprises françaises et 250.000 entreprises italiennes, elles ont réussi en 2009 à maintenir leur rentabilité économique (résultat d'exploitation rapporté au chiffre d'affaires) et leur rentabilité financière (résultat net rapporté aux fonds propres). «C'est une différence importante par rapport à la crise de 1993. Au regard de l'ampleur de la contraction du chiffre d'affaires consécutive à la crise, la rentabilité des entreprises françaises et italiennes demeure ­finalement assez élevée», explique Michel Mollard, membre du directoire d'Euler Hermes.

Deux secteurs sont particulièrement performants: la pharmacie et l'agroalimentaire. Le premier affiche en 2009 une rentabilité économique de 12,6% en France et de 8,3%

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant