Les plus fragiles se détournent de l'exécutif, selon LH2

le
0
LES FRANÇAIS LES PLUS FRAGILES SE DÉTOURNENT DE L'EXÉCUTIF, SELON UN SONDAGE LH2
LES FRANÇAIS LES PLUS FRAGILES SE DÉTOURNENT DE L'EXÉCUTIF, SELON UN SONDAGE LH2

PARIS (Reuters) - François Hollande et Jean-Marc Ayrault perdent de nouveau quatre points en un mois dans l'Observatoire de l'opinion de l'institut LH2 pour Le Nouvel Observateur et voient se détourner d'eux les Français les plus touchés par la crise.

Sur 957 personnes interrogés les 12 et 13 avril, le chef de l'Etat ne recueille plus que 32% d'opinions favorables, niveau le plus bas dans ce baromètre depuis le début de son mandat.

Sa popularité recule auprès de l'ensemble des catégories de la population et en particulier parmi les personnes les plus fragiles sur le marché de l'emploi.

François Hollande perd ainsi six points auprès des jeunes (37%), 19 points auprès des foyers dont le revenu est inférieur à 1.200? mensuels (25%) et sept points auprès des personnes dont le niveau d'études est inférieur au bac (28%).

Le Premier ministre ne recueille pour sa part que 31% d'opinions favorables. Il est fortement sanctionné par les 18-24 ans (six points de moins, à 36%) et seuls 52% des sympathisants de gauche disent désormais avoir une image positive de lui (-9 points).

Emmanuel Jarry, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant