Les plus fameux France-Pays-Bas

le
0

Avant le match amical de vendredi soir entre les Pays-Bas et la France, retrouvez les trois affrontements entre les Oranje et les Bleus les plus marquants.

France - Pays-Bas : 2-0 (18 novembre 1981)

Dans un match capital pour la qualification pour la Coupe du Monde 1982, la France s’était imposée face aux Pays-Bas au Parc des Princes, le 18 novembre 1981. A la 52eme minute de jeu, les Bleus ont obtenu un coup-franc très bien placé. Un coup-franc renvoyé par le mur mais l’arbitre de la partie, jugeant qu’un joueur néerlandais avait touché le ballon de la main, a accordé un deuxième coup-franc encore mieux placé pour Michel Platini. Le meneur des Bleus ouvrait la marque dans la foulée en plaçant le ballon côté ouvert alors qu’un défenseur adverse avait pris place au premier poteau. A la 82eme minute de jeu, Didier Six offrait aux Bleus un succès plus large et une qualification pour le Mundial espagnol.

France - Pays-Bas : 0-0 (5 tab 4) (22 juin 1996)

Encore un bon souvenir pour les Bleus. Lors de l’Euro 96 en Angleterre, la France s’était qualifiée pour les demi-finales à Anfield après avoir sorti aux tirs au but les Pays-Bas, le fameux but en or mis en place lors de cette compétition n’ayant pas été inscrit. Et le malheureux du jour était Clarence Seedorf. Cinquième tireur, le génial milieu néerlandais voyait son penalty mal frappé être repoussé par Bernard Lama. Dans la foulée, Laurent Blanc ne manquait pas l’occasion d’envoyer les Bleus en demies. Des Français battus ensuite à leur tour aux tirs au but face aux étonnants Tchèques à cause de la tentative manquée par Reynald Pedros.

Pays-Bas - France : 4-1 (13 juin 2008)

L’une des plus tristes pages du football français. Face aux partenaires de Ruud van Nistelrooy et d’Edwin van der Sar, les Bleus ont tout simplement concédé la plus large défaite de leur histoire en phase finale d’un Euro du côté de Berne (Suisse). Dominés dans tous les compartiments du jeu, les partenaires de Thierry Henry, unique buteur tricolore, ont sombré logiquement face aux Pays-Bas. Quelques jours plus tard, les hommes de Raymond Domenech tomberont face aux Italiens (2-0), mettant fin à un Euro 2008 d’une rare tristesse.  

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant