Les plus belles fusions-acquisitions initiées par des groupes français

le
0

(lerevenu.com) - Après avoir progressé de 9% en 2012, les acquisitions des groupes français ont diminué de 5%, en 2013, totalisant 591 opérations, dont 80% portant sur des entreprises au chiffre d'affaires inférieur à 50 millions d'euros. La majeure partie (66%) des rachats ont été effectués en France, sur la période 2009 à 2013.

A l'étranger, les acquisitions des groupes français, ces deux dernières années, se sont concentrées dans d'autres pays européens (58%), en particulier au Royaume Uni (24%), devant l'Allemagne (17%) et la Belgique (11%).

Hors d'Europe, les groupes français ont privilégié les secteurs des services et la technologie. En nombre de transactions, en 2012 et 2103, les Etats-Unis sont arrivés en tête des pays ciblés (28%), devant le Brésil (12%), le Canada (7%), l'Inde (7%), la Chine (6%) et la Russie (5%).

PwC, a l'aide de la base de données Zephyr, a dressé la liste des principales acquisitions en France conduites par des groupes français, en 2012 et 2013. Le point commun de ces rachats d'entreprise découle d'une même réflexion stratégique, explique PwC : « Une volonté de renforcement des positions, soit par l'atteinte d'une taille critique, soir par la recherche de nouveaux relais de croissance ».

En tête de ce classement des fusions-acquisitions en France, figurent le rachat de Monoprix par Casino (1,175 milliard d'euros), celui de Vermandoise de Sucreries par Cristal Union (809 millions), de la foncière ANF

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant