Les plantations cubaines de café dévastées par l'ouragan Sandy

le
0

(Commodesk) La tempête qui frappe l'Amérique est passée par Cuba, mettant à mal les efforts de rénovation des plantations de café dans l'est de l'île.

D'après les médias locaux, un quart de la récolte de café pourrait être perdue dans la Sierra Maestra, c½ur de la production caféière cubaine, et 115 à 145 tonnes à Santiago de Cuba. Dans la province de Guantanamo,  47 centres de collecte et traitement du café sont endommagés, et 330 tonnes de café en grains seraient détruites.

La tempête est tombée au plus mauvais moment, puisque les cerises de café sont en formation entre octobre et novembre. Mais le journal Sierra Maestra estime qu'il sera possible de récupérer les grains murs sur les arbres abattus en mobilisant les cultivateurs.

La production de café de Cuba reste modeste, avec 5.300 tonnes attendues, pour 35.000 producteurs. Il pourrait rester 4.000 tonnes récupérables après l'ouragan.

Quelques 75.000 hectares de plantations qui donnaient 60.000 tonnes de café avant l'arrivée du régime castriste sont en cours de réhabilitation. D'après l'ICO, Cuba n'a produit que 1.560 tonnes d'arabica en 2010, dont 315 tonnes ont été exportées.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant