Les plages de Nice, victimes des réseaux sociaux

le
1
La plage Cousteau de Saint-Laurent-du-Var a été fermée la semaine dernière pour cause de pollution. Depuis, plusieurs rumeurs circulent sur les réseaux sociaux.

Les plaisanciers de Saint-Laurent-du-Var, commune voisine de Nice, peuvent enfin profiter en toute tranquillité de la plage Cousteau. Elle a été rouverte dimanche après plusieurs jours d'alerte à la pollution. Les taux de bactérie Escherichia coli, qui peut provoquer des infections urinaires et des gastro-entérites, sont revenus à la normale. Sur le sable, les touristes restent rares.

La semaine précédente, plusieurs rumeurs se sont propagées sur les réseaux sociaux. «La station d'épuration de Carros a eu un gros problème et a déversé une bactérie dans le fleuve, le Var, qui se jette en Méditerranée...», affirmait un internaute. La nouvelle reprise et déformée s'amplifiait de profils en blogs, jetant la suspicion sur la qualité des eaux de toutes les plages voisines, dont celles de Nice. Un commentaire sur Facebook prétendait samedi «que des centaines de personnes par jour reviennent de la plage avec des infections sérieuses» pour se faire soigner aux ur

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • groundze le mercredi 18 juil 2012 à 12:25

    = punaises sur le passage du tour...la C.....rie humaine est sans limite