Les places européennes accélèrent leur baisse en début de séance

le
1
Les places européennes accélèrent leur baisse en début de séance
Les places européennes accélèrent leur baisse en début de séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes accélèrent leur baisse quelques minutes après l'ouverture dans le sillage des valeurs minières, alors que l'instabilité politique en Grèce incite les investisseurs à réduire leur exposition aux actifs risqués.

A 9h23, l'indice CAC 40, qui a perdu brièvement plus de 1%, recule de 0,85% à 3.013,30 points.

La Bourse de Londres cède 1,19%, celle de Francfort 1,25% et la place madrilène 1,66%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 abandonne 1,18%.

L'indice Stoxx regroupant les valeurs minières européennes (-2,58%) accuse la plus forte baisse sectorielle en Europe.

Illustrant le regain d'aversion au risque des investisseurs, le taux à 10 ans de l'emprunt allemand est tombé à 1,44%, contre 1,47% la veille en clôture.

Les tractations entamées en Grèce après les législatives du 6 mai en vue de la formation d'un gouvernement ont échoué mardi et un nouveau scrutin qui pourrait accélérer une hypothétique sortie de l'union monétaire devrait avoir lieu en juin.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • derastea le mercredi 16 mai 2012 à 11:35

    on dit que c'est la Gréce, mon oeil.Il y a longtemps que le marché a anticipé la sortie de la Gréce. C'est l'effet NIDERHOLAND,un 1er ministre qui a campé depuis des lusrtres dans une opposition systématique, ne rassurce pas la marché. Et le programme affiché, Et la mére merkel qui, on le comprends dit niet, je ne paierais pas vos déficits. Cela ne peu que continué a baisser. Sauf revirement dont sont capable les socialos. Et mélanchon, on ne t'entens plus.