Les placements préférés des conseillers libéraux

le
2
L'assurance vie reste, bien sûr, le support préféré des conseillers libéraux. (© Fotolia)
L'assurance vie reste, bien sûr, le support préféré des conseillers libéraux. (© Fotolia)

S’ils représentent moins de 10% du marché de l’épargne en France, les conseillers en gestion de patrimoine libéraux occupent une place beaucoup plus visible dans le paysage patrimonial. Souvent dénicheurs des placements vedettes de demain, Le Revenu les a interrogés sur leurs préférences actuelles.

L’assurance vie comme valeur sûre

L’assurance vie est, bien sûr, le support préféré des conseillers libéraux. «C’est l’enveloppe la plus adaptée pour valo­riser une épargne, se consti­tuer des revenus complé­mentaires et transmettre un capital, le tout dans un cadre fiscal très favorable», souligne Régis d’Indy, fondateur du cabi­net de conseil en gestion de patrimoine RDI Expertise & Patrimoine.

Des évolutions sont néanmoins notables dans l’utilisation de ce placement. Pour préparer la transmission, le support est traditionnellement plébiscité avant l’âge de 70 ans. L’ob­jectif est alors de faire profiter chaque bénéficiaire non exonéré d’un abattement de 152.500 euros, puis d’un taux forfaitaire plus avantageux que le barème des droits de succession.

Depuis le 1er juillet 2014, toutefois, les gros contrats ont vu leur fiscalité s’alourdir. Un taux de 31,25%, en hausse de 6,25 points, ­s’applique désormais dès 852.500 euros par bénéficiaire. Les conseillers se sont ajustés et – surprise – l’assurance vie après 70 ans tient encore ses promesses. «Nous

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sibile il y a 9 mois

    changez de pays plutot que de laisser la moitié de votre patrimoine à l'Etat

  • heimdal il y a 9 mois

    Article à revoir .Les 152000 ne sont plus d'actualité depuis longtemps,merci à nos socialistes .