Les placements atypiques (œuvres d'art, or, part sociales de banques mutualistes...)

le
0

Il existe différentes manières de se constituer une épargne. Au-delà du traditionnel Livret A, de l'assurance vie, du Plan d'Epargne Logement, il est possible d'opter pour des placements atypiques.

L'or, valeur refuge

Ce type d'investissement est réservé aux personnes connaissant un minimum le marché des matières premières et spécifiquement, celui des métaux précieux. L'or étant considéré comme une « valeur refuge », il est judicieux d'en acquérir en complément d'une épargne classique. Il est possible d'acheter des pièces, plaquettes, lingots et barres en or. Une liste des pièces considérées comme étant de l'or d'investissement est établie chaque année : il est important de s'y référer avant de faire un achat, auprès d'un courtier, dans un bureau de change et de numismatique ou de sa banque.

Les œuvres d'art

Pour les amateurs, cette option permet d'allier l'utile (l'épargne) à l'agréable (le plaisir de posséder une œuvre). En salles de ventes ou auprès de marchands, il est possible de trouver des pièces qui doivent être authentifiées et authentifiables : signature de l'artiste ou estampille, mention de l'école ou de l'atelier... Un certificat est remis par l'expert, qui engage sa responsabilité. On préfèrera s'adresser à un expert reconnu, par sécurité.

Souscrire des parts sociales d'une banque

Une autre option est d'investir dans des parts sociales de banques mutualistes. Grâce à ces parts, l'épargnant devient sociétaire, c'est-à-dire l'équivalent d'un actionnaire. Des dividendes sont ainsi perçus chaque année.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant