Les pistes de la Belgique pour lutter contre la radicalisation islamiste

le
0
Le Ministre de l'Intérieur Belge Jan Jambon à une conférence de presse le 21 novembre 2015 à Bruxelles.
Le Ministre de l'Intérieur Belge Jan Jambon à une conférence de presse le 21 novembre 2015 à Bruxelles.

Le gouvernement a présenté, vendredi, un projet axé sur des mesures sécuritaires.

Il tente de minimiser les propos sur ce pays qui aurait laissé se développer, dans certains quartiers paupérisés de la capitale belge, des foyers djihadistes mais, en même temps, il confirme la nécessité et l’urgence d’une réaction : le gouvernement du libéral Charles Michel a présenté, vendredi 5 février, un projet censé endiguer le phénomène de la radicalisation.

L’approche se veut « multidisciplinaire » mais sa principale composante est sécuritaire. La police fédérale, les services de l’antiterrorisme, la Sûreté de l’Etat (renseignement civil) et le Service général de renseignement et de sécurité (militaire), les unités spéciales, les services chargés des écoutes et ceux qui exercent les contrôles aux frontières vont tous être renforcés.

Les polices locales seront, elles, spécialement chargées de la surveillance des personnes répertoriées par l’Organe central d’analyse de la menace (Ocam), un service chargé de la surveillance des milieux extrémistes. Le but est d’améliorer, en partant de la base, les échanges d’informations entre les différents services : les attentats de Paris ont mis en évidence de graves lacunes, qui ont permis à des personnes fichées d’échapper à toute surveillance.

Une « base de données dynamique » sera constituée, désormais alimentée par tous les services, promettent les responsables. Et les quelques dizaines de personnes qui ont séjourné en Syrie et en sont revenues devraient être mieux contrôlées.

Baptisé « Plan Canal », l’initiative du minis...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant