Les piscines sont-elles des réservoirs à virus ?

le
0
AVIS D'EXPERT - Les virus n'entrent dans les piscines que si nous leur ouvrons la porte,, explique François Denis, professeur émérite de bactériologie-virologie-hygiène et membre de l'Académie nationale de médecine.

Les piscines publiques seraient des nids à microbes, avec leurs risques bien connus de diarrhées, d'otites, de troubles intestinaux, de mycoses, de verrues plantaires... Pourtant, alors que 25 millions de Français fréquentent chaque année nos quelque 16.000 piscines municipales, d'hôtels ou de camping, il n'y a pas de réel danger sanitaire à signaler, et les contaminations collectives y sont non seulement rares mais bénignes, au point de n'être parfois même pas déclarées, ce qui, pour fausser les statistiques, reste un encouragement à pratiquer la natation pour le meilleur de la santé.

Les piscines ne sont pas des lieux de prédilection naturelle pour les virus. Les virus qui possèdent une enveloppe - virus grippaux ou virus du sida - so...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant